Offensive contre les moustiques

26 septembre 2016

Société

zika.jpg

Dengue, chikungunya et zika. Trois maladies, un seul responsable : le moustique Aedes aegypti.

Trois maladies, un seul responsable : le moustique Aedes aegypti. Afin de sensibiliser la population à la lutte avant le retour de la saison chaude, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie lance la semaine des arboviroses du 26 septembre au 2 octobre.

Cette grande opération est organisée conjointement par la direction des Affaires sanitaires et sociales (DASS-NC), les provinces et les communes, et avec la participation de l’Institut de formation des professions sanitaires et sociales (IFPSS) et de l’Institut Pasteur.

Depuis le début de l’année, 540 cas de dengue ont été confirmés, dont une trentaine a nécessité une hospitalisation. Le premier décès dû à cette maladie depuis 2013, a été enregistré le 4 septembre dernier, pour une femme de 61 ans domiciliée à Dumbéa. « L’épidémie de dengue a été décalée cette année, avec un pic de cas sur le mois de  juin et une persistance de la circulation du virus pendant toute la saison fraîche. C’est pourquoi le risque de démarrage d’une nouvelle épidémie dès le retour de la saison chaude est majeur », explique Anne Pfannstiel, médecin à la DASS. Quels sont les gestes essentiels de prévention ? « Tout le monde doit être actif dans l’élimination des gîtes larvaires. Il faut se protéger avec des répulsifs et, en cas d’apparition de forte fièvre et de douleurs articulaires, consulter rapidement son médecin », rappelle-t-elle.

Les rendez-vous

La semaine des arboviroses s’articule autour de quatre grandes opérations :

  •  Un stand à la Foire du Pacifique, animé par des étudiants de l’IFPSS et des agents de la DASS, du 29 septembre au 2 octobre à l’Anse-Vata (en face de l’Aquarium des lagons).
  •  Une journée de prévention le 30 septembre dans les écoles, en partenariat avec la direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie (DENC). En parallèle, la province Sud propose des ateliers dans les écoles Alphonse-Dillenseger à Dumbéa, et Candide-Koch à Nouméa. Des interventions sur les temps de cantine sont aussi prévues par la Ville de Nouméa dans les écoles des quartiers de Trianon et du Faubourg Blanchot particulièrement touchés.
  •  Un relais à la Fête de la science le 27 septembre à Poindimié et le 1er octobre à Nouméa, au collège de Kaméré. Au programme, une présentation des moustiques Culex et Aedes aegypti par des entomologistes de l’Institut Pasteur.
  •  La mobilisation dans les communes : 
  •  À Dumbéa, place Sagato, au centre de Koutio : un stand d’information tous les matins, du lundi au jeudi, et une action de prévention dans les squats de Val Suzon et de Nondoué, lundi et mardi après-midi, avec la distribution de sacs poubelles et de dépliants pédagogiques.
  •  À Nouméa, dans les maisons de quartier et les jardins familiaux du quartier de Rivière-Salée, ainsi qu’au CHT Gaston-Bourret, les 29 et 30 septembre.
  •  Au marché communal de Bourail le 30 septembre.

On élimine !

Un sac poubelle rouge biodégradable destiné à recevoir les déchets pouvant constituer des gîtes larvaires a été distribué gratuitement dans l’édition du vendredi 23 septembre du Gratuit Nord, et du lundi 26 septembre des Nouvelles calédoniennes. Le syndicat intercommunal du Sud fera la même opération dans le journal municipal de Farino et de Sarraméa.