Nos services et nos missions

La DASS est placée sous l'autorité d'un directeur, nommé par arrêté du gouvernement, assisté d'un adjoint.

Elle comprend :

  • un service de l’administration générale,
  • une cellule des statistiques,
  • un pôle santé qui regroupe les services de santé publique, de la tutelle et de la planification hospitalière, de l'inspection de la santé, et la cellule de l'inspection de la pharmacie,
  • un pôle social qui regroupe le service de la protection sociale et la mission handicap et dépendance.
Le service de l'administration générale

Il comprend :

  • un bureau comptabilité et moyens ;
  • un bureau administratif et ressources humaines ;
  • un bureau aides, concours et certifications.
La cellule des statistiques

Elle est chargée de recueillir des données (activité hospitalière, professions médicales, paramédicales et sociales, fichier ROSA, etc.) et d'établir différents tableaux de bord.

Le pôle santé
Le service de santé publique

Il comprend :

  • une cellule administrative et juridique;
  • un bureau santé environnement, chargé notamment de la surveillance de la qualité de l'air, de l'eau, etc.
  • un bureau de la prévention et des programmes de santé publique, chargé notamment de la prévention (vaccination, lutte contre les arboviroses, etc.);
  • un bureau épidémiologie et statistiques, chargé notamment de conduire des études;
  • un bureau de la veille sanitaire, du contrôle sanitaire aux frontières et des plans d'urgence, chargé notamment de vérifier l'application du règlement sanitaire international et du centre santé et voyages
Le service de la tutelle et de la planification hospitalière

Il est chargé notamment de planifier l'offre de soins via la carte sanitaire et de suivre la gestion prévisionnelle des effectifs et le statut des personnels hospitaliers.

Le service de l'inspection de la santé

Il est chargé notamment d’inspecter les activités médicales et de gérer les liaisons avec les instances ordinales.

La cellule de l'inspection de la pharmacie

Elle est chargée notamment de réglementer les produits de santé, les dispositifs médicaux, l’activité des biologistes, des pharmaciens et des autres professions associées.

Le pôle social
Le service de la protection sociale

Il comprend :

  • une cellule juridique ;
  • un bureau social chargé notamment de contrôler l'application de la réglementation et d’assurer la tutelle administrative, financière et technique des organismes de sécurité sociale ;
  • un bureau handicap et dépendance chargé notamment de gérer la commission de reconnaissance du handicap et de la dépendance et la commission de recours des personnes handicapées et dépendantes.
Le conseil du handicap et de la dépendance

Dans le domaine du handicap et de la dépendance, la Nouvelle-Calédonie est compétente pour :

  • statuer sur le handicap ou la perte d’autonomie,
  • définir un plan d’accompagnement personnalisé.

 

Le conseil du handicap et de la dépendance (CHD), créé par délibération n° 454 du 8 janvier 2009, porte les ambitions de concertation et de partenariat. Il est composé de l’ensemble des collectivités et instances de la société civile, ainsi que des représentants des personnes en situation de handicap.

Le CHD siège :

  • en formation « prestations sociales » pour l’attribution des aides liées au régime handicap et dépendance ;
  • en formation « insertion professionnelle » pour les aides relevant du FIPH ;
  • en formation plénière pour toutes les décisions d’ordre stratégique.

 

Il est chargé de missions stratégiques, comme le pilotage d’études pour le schéma directeur du handicap et de la dépendance, l’utilisation du fonds de l’insertion professionnelle, l’évaluation des dispositions prévues par les lois… Et de missions opérationnelles comme l’attribution d’aides.

Liens utiles