Particuliers : informations gestion de la crise

 

Voici les informations essentielles concernant les mesures mises en place dans le cadre de la gestion de la crise actuellement en cours (mai 2024)
dass_-_gestion_crise_-_page_de_base.png
 

       

       

      Contexte : La direction des Affaires sanitaires et sociales participe activemment à la coordination des problématiques liées à la santé, dans le contexte de crise que connaît la Nouvelle-Calédonie en mai 2024.


      Situation des structures de santé :

      trouver la liste des structures de santé ouvertes actuellement ?

      En cette période qui nous affecte tous, la DASS NC met à votre disposition une carte interactive des structures de santé ouvertes.

      Cet outil, actualisé directement par les professionnels de santé, offre une vision globale de l'offre de soins sur le territoire, simplifiant ainsi l'accès aux soins pour tous.

      Les informations disponibles comprennent :

      • Les détails sur le statut des structures (ouvert, fermé, sinistré, etc.),
      • Les horaires et jours d'ouverture
      • Le lieu de consultation ou de visite du professionnel

      Veuillez noter que cette carte est mise à jour par tous les professionnels de santé du territoire, certaines informations peuvent ne pas être actualisées.

      Consultez la carte des structures de santé disponibles :

      N'hésitez pas à filtrer les renseignements afin de n'afficher que les structures ouvertes par exemple.

      Pour plus d'informations sur ce jeu de données : https://data.gouv.nc/explore/dataset/situation_etablissements_sante

      Pour toute assistance à l'utilisation ou la lecture de cette carte, contactez la DASS au ☎ 24 37 00 ou ☎ 24 37 18, ou par email : dass@gouv.nc.

      Urgences

       

      Numéro :

      Un seul numéro d'urgence : le ☎ 15

      Pour rappel, lors d’un appel au 15, il est impératif, afin de faciliter la prise en charge, de :

      • parler clairement et calmement ;

      • s’identifier (nom, prénom) ;

      • expliquer la nature de l’accident ou de l’urgence ;

      • se localiser précisément et citer les moyens d’accès à votre position ;

      • ne pas raccrocher en premier.

      Prise en charge :

      • Les centres hospitaliers de Gaston Bourret (Médipôle) et du Nord sont les seuls établissements pouvant accueillir des urgences 24h/24.
      • Fermeture des Urgences de la clinique Kuindo-Magnin jusqu’au 24 mai inclus, sauf pour l’obstétrique (accouchement ou césarienne)
      • Un poste médical avancé (PMA) a été érigé sur le site de l’ancien CHT Gaston Bourret afin de permettre des soins urgents régulés par le 15. Ce dernier est opéré par la DSCGR, en coordination avec la DASS.

      Continuité des soins

       

      Patients en Longues maladies :

      Les patients souffrant de maladies chroniques sous traitement (comme le cancer ou l'insuffisance rénale) doivent d'abord consulter leur médecin ou leur équipe de soins habituelle. Ces professionnels sont les mieux placés pour ajuster les traitements si nécessaire. Les services de la DASS ne sont pas habilités à gérer chaque cas particulier.

      Dans ce contexte, si votre médecin est inaccessible, vous pouvez consulter un médecin qui n'est pas votre référent habituel si vous êtes pris en charge en Longue Maladie (LM). Vous bénéficierez du tiers payant pour les actes liés à votre prise en charge LM.

      Pharmacies

       

      Pharmacies ouvertes :

      Chaque jour, la liste des pharmacies ouvertes est publiée sur la page du Syndicat des Pharmaciens de Nouvelle-Calédonie.

       

      Soutien psychologique

       

      Sos Écoute :

      Nous vivons des événements exceptionnels, des réactions émotionnelles intenses peuvent survenir. Le stress et l'angoisse peuvent générer des manifestations diverses. Parler, extérioser est important :

      N’hésitez pas à appeler SOS écoute : 05 30 30 si vous en ressentez le besoin.

      Gestion des déchets 

       

      Déchets ménagers : 

      Recommandations dans l’attente d’un ramassage

      Compte tenu de la situation, les services publics des quatre communes du Grand Nouméa ne sont pas en mesure d’assurer la collecte des ordures ménagères et toutes les déchetteries restent fermées jusqu’à nouvel ordre. 

      Le gouvernement appelle les habitants à adopter les bons gestes et à faire preuve de civisme, en cette période, afin de garantir l’accès des secours et de limiter les impacts sanitaires et environnementaux. 

       

      Les bons gestes à adopter pour traiter ses déchets : 

      • Conserver l’ensemble des déchets à domicile.
      • Ne pas déposer les déchets dans la nature, à l’entrée des déchèteries, ou au pied des conteneurs.
      • Ne pas brûler les déchets.
      • Trier les déchets organiques (épluchures de légumes, restes de repas…) des déchets inorganiques (emballages, conserves…).
      • Stocker les déchets inorganiques (les rincer si besoin avant stockage).
      • Si cela est possible, pratiquer le compostage ou le stockage temporaire au congélateur pour les déchets organiques (voir encadré ci-dessous). 
      Pour les déchets organiques, pratiquer le compostage : Déposer dans le composteur les déchets d’origine alimentaire (hors viande et poisson), les épluchures de fruits et légumes, les restes de repas (uniquement légumes), les coquilles d’oeuf, le marc de café, les filtres en papier, l'essuie-tout, les imprimés, les journaux, les rouleaux de papier toilettes.  
      Pour les déchets d’origine alimentaire de type viande et poisson : Stockez-les dans un pochon au congélateur.

      Pourquoi garder ses déchets chez soi et les trier en attendant le ramassage ?

      Car les déchets abandonnés peuvent

      • libérer des substances toxiques qui polluent les sols et les eaux et nuisent à la santé des animaux et des humains,
      • attirer des rongeurs et d'autres nuisibles, favorisant la propagation de maladies, telles que la leptospirose, pouvant rapidement se transformer en épidémies,
      • présenter un risque accru d'incendies mettant en danger les habitations,
      • encombrer les réseaux d’évacuation des eaux, provoquant des inondations…

       

      Précautions suite aux incendies

       

      Consommation et nettoyage : 

      Depuis le début de la crise, de nombreux incendies se sont déclarés dans le Grand Nouméa. 

      Les épais nuages de fumée dégagés par les incendies sont constitués notamment de particules en suspension (PM10) et de particules fines (PM2,5), dont les particules de suies (la matière noirâtre d'odeur âcre, provenant d'une combustion incomplète). Les PM2,5 sont les plus dangereuses pour la santé, à cause de leur taille microscopique qui leur permet d’entrer profondément dans le système respiratoire.

      Plus d'infos sur l'air ambiant ici.

       

      Suite à ces incendies, des précautions particulières sont à prendre : 

      De manière générale, dans vos foyers : 

      • ouvrir et n’aérer que lorsque les conditions le permettent ;
      • éviter d’utiliser de l’encens, des bougies parfumées, etc. pour veiller à la qualité de l’air à l’intérieur du domicile.

      Dans les quartiers impactés par les incendies :

      • nettoyer la suie qui s’est déposée un peu partout ;
      • éviter tout contact avec la peau et mettre des gants de ménage pour nettoyer ;
      • nettoyer les locaux, fenêtres, mobiliers, terrasses et jeux extérieurs uniquement à l'eau ;
      • ne pas utiliser de nettoyeur haute pression pouvant mettre en suspension des particules ;
      • ne pas effectuer de balayage à sec et ne pas utiliser d'aspirateur pouvant mettre en suspension des particules ;
      • vérifier le bon fonctionnement de vos équipements de piscine et nettoyer correctement votre système de filtration.
      • ne pas se baigner en mer dans les zones les plus impactées par les incendies.

      Ne pas consommer certains produits souillés par les suies : 

      • ne pas consommer les fruits et légumes souillés par les suies, qui étaient par exemple, plantés dans les jardins ;

      • se laver les mains en cas de contact avec les suies ;

      • pour les fruits et légumes qui ont été cultivés en dehors des zones impactées par les incendies, les laver abondamment avant consommation et bien éplucher les légumes racines et tubercules ;

      • vider et nettoyer les réservoirs d'eaux de pluie qui ont récupérés les eaux de toiture souillées par les poussières et suies avant les utiliser.

      • ne pas consommer les produits de la mer (poissons, coquillages) prélevés dans les baies les plus impactées par les incendies.

      Alimentation en eau potable 

       

      Communes de Nouméa, Dumbéa, Païta et Mont-Dore :

      Tout le réseau de distribution des eaux est en état de fonctionnement et suffisamment approvisionné pour assurer un traitement efficace de l'eau (à l'exception de la zone de Saint-Louis).

      L’entretien des réseaux et le suivi de la qualité sont assurés par la Calédonienne des Eaux (CDE) pour le compte des communes avec lesquelles l’entreprise est en constante relation. 

      Les approvisionnements en produits de traitement sont organisés par la CDE sur les différents sites ; aucune pénurie en matériel et en produits de traitement n’est à prévoir.

      Il est demandé de fermer les vannes d'eau en cas de fuite. Il y a une très forte consommation d'eau dans certaines communes, qui peut être expliquée par la présence de fuites au niveau des entreprises endommagées et par l'utilisation de l'eau par les pompiers pour lutter contre les incendies.

      Qualité de l’air 

       

      Données Scal'Air :

      • Entre le 13 et le 18 mai 2024, les seuils d'alerte pour les PM10 et PM2,5 ont été dépassés plus d’une vingtaine de fois.
      • Les vents faibles mesurés entre le 13 et le 15 mai n’ont pas permis d’évacuer l’ensemble des fumées émises lors des incendies.
      • Depuis le 18 mai, les taux ont tendance à redevenir acceptables.
      Plus d’infos sur l’air ambiant ici

      crise_-_contact_dass_-_particuliers.png

      Vous êtes un professionnel de santé ? Cliquez-ici pour les informations qui vous sont dédiées.